Masques obligatoires et re-reconfinements jusqu’au vaccin obligatoire ?

Le gouvernement va-t-il user des masques obligatoires, des confinements, des reconfinements, des gestes barrières, des restrictions de commerce, etc, jusqu’au vaccin obligatoire contre le coronavirus SARS-CoV-2 et la COVID-19 comme cela est envisagé au sénat ?

François Asselineau suspecte en tout cas le gouvernement de vouloir en arrivé là, car les mesures sanitaires prises pour lutter contre le coronavirus change en permanence, au point que chacun ne sache plus ce qu’il a le droit de faire ou pas, notamment par la crainte des amandes, et que cela provoque la résignation d’une partie de la population. D’autant que François Asselineau trouve que l’efficacité des mesures sanitaires, des masques obligatoires, du premier confinement, des reconfinements, et des restrictions de commerce, n’est semble-t-il pas démontrée. Asselineau souligne que l’Indonésie a décidé de la vaccination obligatoire contre le coronavirus, et Bill Gates se dit favorable à la vaccination de l’humanité.

Soustrait des vidéos :

Énigme du Covid-19 : Jusqu’où cela va-t-il aller ? https://youtu.be/CM9m-Gb3vXU

hydroxychloroquine En audition Didier Raoult a réclamé une enquête sur GILEAD https://youtu.be/aciVx809Y8U

Coronavirus COVID 19 Fini les masques obligatoires les amendes sont illégales https://youtu.be/omhn6Tf9yjA

Les liens dont parle « Fils de Pangolin » pour contester les amandes pour non port du masque :

Le site de l’association Reaction19.fr de Maitre Carlo Brusa : https://cutt.ly/Reaction19 La chaine YouTube de Reaction19 : https://cutt.ly/Reaction19YT

COVID-19 Les masques obligatoires sont inutiles Patrick Bellier

Patrick Bellier, pneumologue, met en garde contre le port des masques obligatoires dans les lieux clos parce que cette l’obligation coïncide avec la petite deuxième vague du nombre de mort de la COVID-19, alors que les personnes aujourd’hui testées positives sont de plus en plus des porteurs sains. Il n’y a jamais de deuxième vague en virologie. Les masques s’encrassent et peuvent provoquer des maladies. Le port du masque n’est plus obligatoire en extérieur dans les grandes villes des Pays-Bas car c’était néfaste. Patrick Bellier pense qu’il y aura encore moins de mort de la COVID-19 si on arrête les masques puisque la petite remontée correspond à l’obligation du masque dans les lieux clos. 00:00 Patrick Bellier refuse que ses patients porte un masque dans son cabinet afin de les diagnostiquer, alors il est convoqué à l’Ordre des Médecins. 01:12 Les citoyens contre le port du masques ne sont pas des extrémistes. 01:43 A cause des masques obligatoires on pourrait avoir une deuxième vague d’autres maladies. 01:56 A Amsterdam et à Rotterdam, les masques ne sont plus obligatoires en extérieur. 02:15 Le masque se charge de germes pathogènes. 02:58 Les masques sont inutiles et peuvent provoquer des maladies. 03:12 Les courbes de Santé Publique France indique les baisse du nombre de réanimation, d’hospitalisation, et de décès. 03:56 Il n’y a presque plus de décès du coronavirus COVID-19, alors pourquoi obliger 67 millions de personnes à porter un masque. 05:33 L’épidémie de COVID-19 est terminé, et il n’y aura pas de deuxième vague car en virologie il n’y a jamais de deuxième vague. Un pneumologue affirme « le port du masque ne sert à rien et risque même de provoquer des maladies  » https://youtu.be/UAjArSRzY2k #MasquesObligatoires

Pr Didier Raoult, peut-on faire un vaccin contre le coronavirus COVID-19 ?

Le professeur Didier Raoult donne peut de crédit au vaccin contre le coronavirus COVID-19 puisqu’il y a plein de mutants, qu’on peut guère prévoir contre lequel il faut élaborer le vaccin, qu’il y a toujours des sur-mutations, et vu le faible taux de mortalité qui n’en fini pas de décroître il faudrait le testé sur des centaines de milliers de personne pour être sûre qu’il n’est pas plus dangereux que le COVID-19. D’ailleurs Guillaume Durand, au téléphone avec Didier Raoult, dit que le groupe pharmaceutique AstraZeneca arrête ses tests pour le moment.

Pr Toussaint – Deuxième vague de cas positifs car les tests COVID-19 sont surpuissants

Pr Toussaint souligne que la deuxième vague est une vague de cas positifs, car les tests positifs au COVID-19 le sont dans 90 % des cas par des faux positifs, mais surtout parce que les tests sont surpuissant et qu’ils détectent positif des personnes qui sont porteurs sains du COVID-19.

Port du masque jusqu’au vaccin.

Christian Perronne considère les masques obligatoires dans Paris, ou ailleurs dans la rue, comme un délire total, et qu’on va nous le faire porter au possible jusqu’à la venu du « vaccin ». D’ailleurs le ministre de la santé, Olivier Véran, est en train d’accélérer les procédures pour l’obtenir au plus vite, et dit que comme il y a 40 % de Français qui veulent pas se faire vacciner, il pourrait le rendre obligatoire. Cela tombe bien pour la réalisation du projet de Bill Gates, car celui-ci veut faire administrer le vaccin, avec micro puces de traçabilité, aux sept milliards d’êtres humains.

Présentation personnelle (exemple d’article)

Voici un exemple d’article, publié initialement dans le cadre de la Blogging University. Inscrivez-vous à l’un de nos dix programmes et lancez votre blog.

Vous allez publier un article aujourd’hui. Ne vous inquiétez pas pour l’apparence de votre blog. Ne vous inquiétez pas si vous ne lui avez pas encore donné de nom ou si vous vous sentez dépassé. Cliquez simplement sur le bouton « Nouvel article » et dites-nous pourquoi vous êtes ici.

Quel est votre objectif ?

  • Vos nouveaux lecteurs ont besoin de contexte. De quoi parlerez-vous ? Pourquoi devraient-ils lire votre blog ?
  • Cela vous aidera à vous concentrer sur vos idées à propos de votre blog et sur la façon dont vous souhaitez le développer.

L’article peut être court ou long, contenir une introduction personnelle sur votre vie, décrire la mission de votre blog, présenter un manifeste pour l’avenir ou énoncer simplement vos sujets de publication.

Pour vous aider à commencer, voici quelques questions :

  • Pourquoi créez-vous un blog public au lieu de tenir un journal personnel ?
  • Quels seront les thèmes que vous aborderez ?
  • Quelle est la cible privilégiée de votre blog ?
  • Si votre blog passe la première année avec succès, qu’espérez-vous avoir accompli ?

Répondre à ces questions ne vous enferme pas définitivement dans une voie. Ce qui est magnifique avec les blogs, c’est qu’ils sont en constante évolution au fur et à mesure de vos apprentissages, de votre développement et des interactions avec autrui. Il est toutefois opportun de savoir où et pourquoi vous vous lancez. L’articulation de vos objectifs peut simplement contribuer à apporter de nouvelles idées d’articles.

Vous ne savez pas trop comment commencer ? Écrivez simplement la première chose qui vous passe par la tête. Anne Lamott, auteur d’un excellent livre sur le processus d’écriture, affirme qu’il est nécessaire de s’autoriser un « premier jet bordélique ». C’est un enseignement essentiel : commencez par écrire, vous vous occuperez de retoucher votre texte plus tard.

Une fois que vous êtes prêt à publier, attribuez à votre article trois à cinq étiquettes qui décrivent son sujet : littérature, photographie, fiction, parentalité, alimentation, voitures, films, sports, etc. Ces étiquettes aideront les internautes intéressés par ces sujets à vous trouver dans le Lecteur. Veillez à ce que l’une de ces étiquettes soit « zerotohero », afin que les nouveaux blogueurs puissent vous trouver également.

Présentation personnelle (exemple d’article)

Voici un exemple d’article, publié initialement dans le cadre de la Blogging University. Inscrivez-vous à l’un de nos dix programmes et lancez votre blog.

Vous allez publier un article aujourd’hui. Ne vous inquiétez pas pour l’apparence de votre blog. Ne vous inquiétez pas si vous ne lui avez pas encore donné de nom ou si vous vous sentez dépassé. Cliquez simplement sur le bouton « Nouvel article » et dites-nous pourquoi vous êtes ici.

Quel est votre objectif ?

  • Vos nouveaux lecteurs ont besoin de contexte. De quoi parlerez-vous ? Pourquoi devraient-ils lire votre blog ?
  • Cela vous aidera à vous concentrer sur vos idées à propos de votre blog et sur la façon dont vous souhaitez le développer.

L’article peut être court ou long, contenir une introduction personnelle sur votre vie, décrire la mission de votre blog, présenter un manifeste pour l’avenir ou énoncer simplement vos sujets de publication.

Pour vous aider à commencer, voici quelques questions :

  • Pourquoi créez-vous un blog public au lieu de tenir un journal personnel ?
  • Quels seront les thèmes que vous aborderez ?
  • Quelle est la cible privilégiée de votre blog ?
  • Si votre blog passe la première année avec succès, qu’espérez-vous avoir accompli ?

Répondre à ces questions ne vous enferme pas définitivement dans une voie. Ce qui est magnifique avec les blogs, c’est qu’ils sont en constante évolution au fur et à mesure de vos apprentissages, de votre développement et des interactions avec autrui. Il est toutefois opportun de savoir où et pourquoi vous vous lancez. L’articulation de vos objectifs peut simplement contribuer à apporter de nouvelles idées d’articles.

Vous ne savez pas trop comment commencer ? Écrivez simplement la première chose qui vous passe par la tête. Anne Lamott, auteur d’un excellent livre sur le processus d’écriture, affirme qu’il est nécessaire de s’autoriser un « premier jet bordélique ». C’est un enseignement essentiel : commencez par écrire, vous vous occuperez de retoucher votre texte plus tard.

Une fois que vous êtes prêt à publier, attribuez à votre article trois à cinq étiquettes qui décrivent son sujet : littérature, photographie, fiction, parentalité, alimentation, voitures, films, sports, etc. Ces étiquettes aideront les internautes intéressés par ces sujets à vous trouver dans le Lecteur. Veillez à ce que l’une de ces étiquettes soit « zerotohero », afin que les nouveaux blogueurs puissent vous trouver également.

Présentation personnelle (exemple d’article)

Voici un exemple d’article, publié initialement dans le cadre de la Blogging University. Inscrivez-vous à l’un de nos dix programmes et lancez votre blog.

Vous allez publier un article aujourd’hui. Ne vous inquiétez pas pour l’apparence de votre blog. Ne vous inquiétez pas si vous ne lui avez pas encore donné de nom ou si vous vous sentez dépassé. Cliquez simplement sur le bouton « Nouvel article » et dites-nous pourquoi vous êtes ici.

Quel est votre objectif ?

  • Vos nouveaux lecteurs ont besoin de contexte. De quoi parlerez-vous ? Pourquoi devraient-ils lire votre blog ?
  • Cela vous aidera à vous concentrer sur vos idées à propos de votre blog et sur la façon dont vous souhaitez le développer.

L’article peut être court ou long, contenir une introduction personnelle sur votre vie, décrire la mission de votre blog, présenter un manifeste pour l’avenir ou énoncer simplement vos sujets de publication.

Pour vous aider à commencer, voici quelques questions :

  • Pourquoi créez-vous un blog public au lieu de tenir un journal personnel ?
  • Quels seront les thèmes que vous aborderez ?
  • Quelle est la cible privilégiée de votre blog ?
  • Si votre blog passe la première année avec succès, qu’espérez-vous avoir accompli ?

Répondre à ces questions ne vous enferme pas définitivement dans une voie. Ce qui est magnifique avec les blogs, c’est qu’ils sont en constante évolution au fur et à mesure de vos apprentissages, de votre développement et des interactions avec autrui. Il est toutefois opportun de savoir où et pourquoi vous vous lancez. L’articulation de vos objectifs peut simplement contribuer à apporter de nouvelles idées d’articles.

Vous ne savez pas trop comment commencer ? Écrivez simplement la première chose qui vous passe par la tête. Anne Lamott, auteur d’un excellent livre sur le processus d’écriture, affirme qu’il est nécessaire de s’autoriser un « premier jet bordélique ». C’est un enseignement essentiel : commencez par écrire, vous vous occuperez de retoucher votre texte plus tard.

Une fois que vous êtes prêt à publier, attribuez à votre article trois à cinq étiquettes qui décrivent son sujet : littérature, photographie, fiction, parentalité, alimentation, voitures, films, sports, etc. Ces étiquettes aideront les internautes intéressés par ces sujets à vous trouver dans le Lecteur. Veillez à ce que l’une de ces étiquettes soit « zerotohero », afin que les nouveaux blogueurs puissent vous trouver également.