Docteur Marie Fabre-Grenet avec Louis Fouché Le masque obligatoires pause des troubles d’apprentissages aux enfants et aux sourds et muets

Le docteur Marie Fabre-Grenet explique à Louis Fouché pour REINFO COVID le retard d’apprentissage que subissent les bébés à la naissance, les touts petits, les autistes, et les sourds et muets à cause des masques obligatoires envers le coronavirus pour les mamans lors de l’accouchement, et pour le personnel d’apprentissage. https://odysee.com/@Emp%C3%AAchonsleNouvelOrdreMondial:a/-louis-fouche-masques-obligatoires-coronavirus-enfants:2?r=5zJnYNdszPDpLLFsyzozN9JrcFcnvDp6 Soustrait de l’entretien :Lire la suite « Docteur Marie Fabre-Grenet avec Louis Fouché Le masque obligatoires pause des troubles d’apprentissages aux enfants et aux sourds et muets »

Le coronavirus se soucie-t-il des restrictions de libertés des couvre-feux des masques obligatoires ?

Florian Philippot révèle que les ouvertures et fermetures de magasin et restaurant ou couvre-feux, ainsi que le port ou non des masques obligatoires, ou autres restrictions de liberté ne correspondent pas toujours avec les contaminations par coronavirus. https://odysee.com/@Emp%C3%AAchonsleNouvelOrdreMondial:a/coronavirus-restriction-couvre-feu-masques-obligatoires-:6?r=5zJnYNdszPDpLLFsyzozN9JrcFcnvDp6 Soustrait de l’entretien : Florian Philippot : « Il faut rouvrir tout, tout de suite »https://youtu.be/hwD9nrldFC0

COVID-19 Les masques obligatoires sont inutiles Patrick Bellier

Patrick Bellier, pneumologue, met en garde contre le port des masques obligatoires dans les lieux clos parce que cette l’obligation coïncide avec la petite deuxième vague du nombre de mort de la COVID-19, alors que les personnes aujourd’hui testées positives sont de plus en plus des porteurs sains. Il n’y a jamais de deuxième vagueLire la suite « COVID-19 Les masques obligatoires sont inutiles Patrick Bellier »

Pr Toussaint – Deuxième vague de cas positifs car les tests COVID-19 sont surpuissants

Pr Toussaint souligne que la deuxième vague est une vague de cas positifs, car les tests positifs au COVID-19 le sont dans 90 % des cas par des faux positifs, mais surtout parce que les tests sont surpuissant et qu’ils détectent positif des personnes qui sont porteurs sains du COVID-19.